TÉLECHARGER NOS BROCHURES

Préparez votre visite : consultez nos brochures et l’agenda des animations

Télécharger

VENIR AU FÂ…

Tous les chemins mènent au Fâ

Voir la carte

Coordonnées GPS :
N 45° 32’ 7,653’’
O 0° 52’ 44,271’’

Venez vivre
L'émotion de la
découverte

Après 2000 ans de mystère,
un site gallo-romain
livre ses secrets...

Les fouilles

La campagne 2017

Le service de l’Archéologie Départementale débutera sa campagne de fouille annuelle le 3 juillet 2017 en périphérie du site de visite du Fâ. Les opérations se dérouleront également en août et septembre.
En août, l’équipe de la société EVEHA sera en fouille sur le théâtre de la garde.

Cette campagne 2017 permettra d’en savoir encore plus sur l’agglomération antique gallo-romaine du Fâ.

La campagne 2016

Du 4 juillet au 30 septembre 2016, une nouvelle campagne annuelle de sondages est menée par le Service d’Archéologie Départementale de la Charente-Maritime, dans le cadre du Projet Collectif de Recherche de Barzan. Voir ici le communiqué de presse du département.


Les campagnes annuelles

Le site, qui dort en partie sous 40 ha de champs cultivés, vierge de toute construction, bénéficie aujourd’hui d’une valorisation soutenue, impulsée par le Conseil général de la Charente-Maritime, par l’intermédiaire du Syndicat mixte pour la valorisation du site du Fâ.

Cette stratégie de valorisation a permis en 2005 de réaliser un musée de site et de reconstituer partiellement les thermes romains. Parallèlement, les recherches archéologiques se poursuivent et fond l’objet de campagnes de fouilles annuelles.

Les entrepôts, la grande avenue ainsi que le théâtre font l’objet de fouilles régulières programmées.

  • Le théâtre

Le théâtre de la Garde

Dotée d’une riche parure monumentale, l’agglomération gallo-romaine comprend notamment un théâtre. Cet édifice est localisé au nord-est du site, où il occupe le flanc sud de la colline de la Garde. Tourné vers le sud-ouest, il faisait face à une partie de la ville et au fleuve. Sa position avait déjà été reconnue en 1708 par Claude Masse, ingénieur géographe de Louis XIV. Quelques vestiges ont été révélés par les sondages de Louis Basalo en 1935 et de Solange Moreau en 1943. Des clichés aériens pris depuis les années 1970, principalement par Jacques Dassié, et des prospections géophysiques réalisées en 2006 ont confirmé la nature de cet édifice. Aujourd’hui encore, l’empreinte laissée par le théâtre se distingue parfaitement dans le paysage.

Une fouille programmée initiée en 2007 a pour objectif de définir les caractéristiques morphologiques de ce monument et la chronologie de ses différentes phases de construction et d’occupation, pendant et après le fonctionnement de l’édifice de spectacle. En savoir plus…

  • Les entrepôts

Les entrepôts sont un des bâtiments symboles de cette agglomération portuaire. Fouillés depuis 2002 par l’Université de Bordeaux 3, ils sont connus depuis 1975 grâce aux photographies aériennes de J. Dassié. Ils se trouvent eux aussi à proximité du grand sanctuaire. Ils couvrent plusieurs milliers de mètres carrés. Ils s’organisent autour d’une vaste cour centrale bordée de portiques sur quatre côtés desservant de vastes cellules. L’édifice a connu une longue période de fréquentation et plusieurs remaniements.

  • Le quartier d’habitat du sanctuaire du Fâ

La fouille menée entre 2001 et 2008 par l’université de Bordeaux 3 (Alain Bouet), sur un secteur d’habitat situé entre le grand sanctuaire et les thermes, a permis de mieux cerner l’évolution d’une zone du site depuis la naissance de la ville, jusqu’à son déclin et son abandon. En savoir plus…

  • Le sanctuaire au temple circulaire

Le temple circulaire est l’un des plus grands de la Gaule. Il a été construit dans la seconde moitié du IIe s.

Il en reste aujourd’hui le podium, avec l’avancée du porche, et, sur ce podium, le mur de la cella, circulaire également, et les fondations de la porte. Haut de 2,89 m, ce podium a un diamètre de 35,48 m, soit 120 pieds romains. La reconstitution du reste de l’architecture se déduit de ces éléments en place, de ceux que la fouille a découvert ou que l’on retrouve dans les environs et, enfin, des monuments semblables, notamment la “ Tour de Vésone ” à Périgueux et le “ temple de Janus ” à Autun. En savoir plus…

  • La Grande Avenue

A Barzan, plusieurs rues sont connues depuis 1975 grâce aux photographies aériennes de Jacques Dassié. L’une d’entre elles (rue D1) apparaît systématiquement sur les clichés ; particulièrement remarquable par la trace qui la signale, elle a été dénommée « Grande Avenue ». Repérée sur une distance d’environ 500 m, elle semble en effet d’une largeur exceptionnelle, avoisinant les 20 m. En savoir plus…

  • Les Thermes

Le secteur des thermes est, à l’heure actuelle, avec celui du grand sanctuaire, le mieux connu, grâce aux fouilles de l’Université de Bordeaux III qui s’y sont déroulées entre 1998 et 2002.  En savoir plus…

 

 

Préparer votre visite !

Recherchez les visites et animations programmée

par DATE

du
au

par AFFINITÉ

Atelier / initiation
Balades / visites guidées
Expo / objet du musée
Jeune public
Ludique / loisirs culturels

visites_scolaires visites_groupes galerie_photos